Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Villedieu-les-Poêles 

Reporté au DIMANCHE 13 JUIN 2021

Ordre Souverain de Malte

Le Grand Sacre à travers l'Histoire

C’est le 27 mai 1655 qu’est célébré le premier Grand Sacre de Villedieu-les-Poêles, grâce à l’action de la Compagnie du Très Saint-Sacrement de l’Autel, fondée l’année précédente dans la cité sourdine. Une histoire qui perdure, avec tous les quatre ans, une procession religieuse à travers la ville, qui accueille à cette occasion une délégation de Chevaliers de Malte.

Le Grand Sacre en images

Une procession historique, depuis 1655

Programme

9 h 15 : Formation de la Procession Place du Pussoir-Fidèle.

9 h 30  : Accueil liturgique des Membres de l’Association Française de l’Ordre Souverain de Malte et des Personnalités Civiles et Religieuses et départ en cortège vers l’église Notre-Dame où est chanté le Veni Creator. Ensuite, la procession se rend vers le Parc de la Commanderie, à la sonnerie des cloches.

10 h 00 : Arrivée au Parc de la Commanderie, Messe Solennelle présidée par Monseigneur Alain Planet, Evêque de Carcassonne et Narbonne, chapelain général des associations françaises de l'Ordre de Malte, entouré de Monseigneur Laurent Le Boulc’h, Évêque de Coutances et Avranches, Père Bruno Tchimbila, Curé de la Paroisse Sainte-Bernadette de Villedieu-les-Poêles, et de nombreux autres prêtres. 

12 h 00 : Photographie sur les marches de la Mairie de la délégation des Chevaliers de Malte et de l’ensemble des personnalités civiles et religieuses.

15 h 00 : Procession Eucharistique à travers la Cité (9 reposoirs), en présence des membres de l’Association Française de l’Ordre Souverain de Malte :

Église Notre-Dame – rue Gambetta – rue Pierre Paris –– rond-point de la Demi-Lune – rue Général de Gaulle – place  des Halles – rue Général de Gaulle – place des Chevaliers de Malte (côté sud) – rue du Pont-Chignon – rue du Bourg-l’Abbesse – rue Jean Gasté (Reposoir des malades) – place de la Perrière – rue du Général Huard – rue Carnot – place de la République.

18 h 00 : Fin de la Procession – Place de la République (dernier reposoir). Allocution de Monseigneur Alain Planet, Évêque de Carcassonne et Narbonne, chapelain général de l’Association Française de l’Ordre Souverain de Malte et de Monseigneur Laurent Le Boulc'h, Évêque de Coutances-Avranches, et du Père Bruno Tchimbila, Curé de la Paroisse Sainte-Bernadette de Villedieu-les-Poêles.

Affiche 2020

Le parcours de la Procession

Le Grand Sacre en vidéo

Le Dossier de Presse 

Les Reposoirs de 2016

Plus d'histoire !

À la fin du XVIe siècle et au XVIIe siècle, en réaction à l’ampleur prise par le protestantisme, de très nombreuses compagnies du Saint-Sacrement naissent dans les paroisses de France. Elles organisent des cérémonies religieuses lors de la Fête-Dieu (début juin). La compagnie créée à Villedieu prend le 

nom de « Compagnie du Très Saint-Sacrement de l’Autel ». Les fondateurs sont des marchands, officiers, nobles, religieux et bourgeois locaux. La spécificité de Villedieu, nullius diocesis (n’étant pas rattachée à un diocèse) oblige ce groupe de fondateurs à se tourner d’abord vers l’official de l’Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem de la commanderie de Villedieu, Philippe Bataille, alors curé de Saint-Pierre-du-Tronchet. C’est à ce dernier que le 1er août 1654, le docteur Gilbert présente une requête signée d’Étienne Engerran, prêtre, lui suppliant (au nom de tous les signataires) « de permettre de demander aux religieux de l’Ordre de Saint-Dominique d’établir la confrérie à Villedieu, afin qu’ils participent aux indulgences, faveurs, grâces et fruits de cette confrérie ». Le 12 août, le frère Jean Durand, religieux de l’Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, curé de Villedieu, fait appel aux religieux Dominicains du Mesnil-Garnier, les seuls habilités à créer ce genre de compagnies pieuses. Le 28 septembre 1654, le révérend père Penon, prieur du couvent du Mesnil-Garnier, répond positivement et consent à permettre l’institution dans « […] l’église de l’Assomption de Notre-Dame de Villedieu, de la sainte confrérie de l’Auguste Sacrement de l’Autel avec ses grâces, privilèges et faveurs dont les autres semblables confréries ont coutume de jouir, moyennant les conditions ordinaires et les règles de la société observées. » La cérémonie de fondation de la compagnie eu lieu le 27 mai 1655, présidée par le révérend père Urbain, du Mesnil-Garnier. Cette compagnie va bientôt regrouper quelque 117 premiers confrères dont le curé frère Durand et l’Official Bataille. Le souverain pontife Alexandre VII, par un bref du 5 septembre 1658, officialise cette création. Des cérémonies de Grand Sacre ont été organisées dans de très nombreuses villes à travers l’Europe. En France, un des plus importants était celui d’Angers.  

Traversant les siècles et les époques, le Grand Sacre de Villedieu fut parfois amené à s’interrompre pour diverses raisons historiques (Révolution, guerres, etc.) mais il fut toujours réinstauré. Trois cents ans après sa fondation, c’est à l’initiative du clergé local qu’une délégation de vingt-trois Chevaliers de Malte participe à la cérémonie qui se déroule le 26 juin 1955.     

Depuis, les Chevaliers de Malte ont participé à tous les Grands Sacres depuis 1955, et ainsi renoué avec une tradition multiséculaire.

 

LE GRAND SACRE DE 1955

FÊTE DU TRICENTENAIRE 

 

Villedieu-les-Poêles-Rouffigny, Manche

Service gratuit facile et accessible à tous

Je crée mon site